Mutinerie en Côte d’Ivoire: les forces spéciales emboutent les pas à Adiaké

Traduire la page - Translate this page

Mutinerie en Côte d’Ivoire: les forces spéciales emboutent les pas à Adiaké

Des militaires dans les rues, des tirs en l’air, des habitants effrayés. Un scénario désormais connu en Côte d’Ivoire. Début janvier, Bouaké et d’autres villes de l’intérieur avaient vécu les mêmes scènes après une mutinerie de militaires. Mardi matin 7 février, c’est la ville d’Adiaké, à 90 km à l’est d’Abidjan, qui a été le théâtre d’une nouvelle sortie des militaires dans les rues.

Selon un scénario devenu classique en Côte d’Ivoire, les habitants d’Adiaké se sont réveillés mardi matin au son des kalachnikovs et autres pistolets mitrailleurs. Des tirs en l’air de la part de plusieurs dizaines d’éléments des forces spéciales dans cette ville à la frontière ghanéenne, à l’est d’Abidjan.

« J’ai entendu les tirs et au bout de cinq minutes, ils sont arrivés là où j’étais, raconte à RFI un habitant d’Adiaké qui souhaite garder l’anonymat. Ils étaient à bord de deux véhicules. C’était des tirs en l’air, comme des tirs de sommation. »

Les tirs se sont ensuite arrêtés, poursuit le témoin. Selon lui, les forces spéciales sont ensuite revenues, « mais cette fois-ci avec de grands équipements. Ils étaient tous cagoulés, les armes à la main dans leurs véhicules ».

Très vite, à bord de pick-up de l’armée, ces militaires considérés comme l’un des corps d’élite du pays, se sont rendus dans les rues de la ville et dans les villages environnants pour intimer l’ordre à la population de rentrer chez elle. La population ne s’est pas fait prier, fermant commerces et administrations. Les enfants sont très vite rentrés des écoles chez eux. « Toute la ville [est] paralysée, tout le monde est rentré, aucun service ne fonctionne, tous les commerces sont fermés », a encore rapporté cet habitant.

Puis les mutins ont installé des barrages filtrants à l’entrée de la ville. Les tirs se sont ensuite poursuivis, « mais de manière sporadique », poursuit l’habitant.

Source rfi

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*