Opinion: Guinée, Méritions-nous tout cela comme malheur ? « Non et non … »

Traduire la page - Translate this page

Opinion: Guinée, Méritions-nous tout cela comme malheur ? « Non et non … »

La Guinée et son brave peuple ne méritent pas la honte qui lui est infligée par une horde de vieux vampires qui sucent notre économie, nos ressources et nos biens à des fins propres.

Pourquoi tous les malheurs se donnent rendez-vous dans ma Guinée ?  C’est par la faute de l’égoïsme et l’incompétence des cadres véreux qui placent nos richesses  dans les comptes à l’étranger.

Il est au courant, le guinéen lambda. Mais il est patient et il aime attendre. Tu ne mérites pas tout ce qui t’arrive brave population de Guinée. Parce que ces richesses t’appartiennent et t’appartiendront comme toujours.

Pourquoi les membres du gouvernement oublient-ils que leur mission n’est pas de servir une personne, mais servir un peuple ?

Monsieur le Président, êtes-vous informé de la situation actuellement de votre peuple ?  Monsieur le Président, êtes-vous au courant de la souffrance que traversent les guinéens ? Allô Monsieur le Président, est-ce qu’on (ministres) vous fait la situation du jour ? On me dira oui !

Pourquoi nos dirigeants aiment-ils se faire plaire au président en lui faisant croire que tout va bien, alors que c’est non ?

Cadres, ministres, soyez exemplaires et comparez vos compétences à celles des autres.  Ayez le courage de faire face à vos compétences, mais arrêtez d’être complexés devant le chef de l’Etat.

Quand je pense à la souffrance de cette population et avec tout ce qu’elle possède comme ressources, je trouve que ce pays est tombé dans le désarroi de ses propres fils qui sont sensés à la tenir débout comme un soldat en manque de soutien.

Alors, cherchez et aider le bas peuple qui souffre depuis des jours dans la préfecture de Coyah. Je me demande si réellement le gouvernement a les moyens de préventions pour faire face aux catastrophes naturelles.  Depuis plusieurs jours, des milliers de personnes sont sous la pluie et se trouvent dans le calvaire. Des centaines de véhicules font la queue sur un petit kilomètre. Vous êtes incapables de trouver une solution rapide et digne.

Mais, dites-moi, il faut se remplir les poches pour cela encore, et encore ?  Ayez pitié de nous ! Oui, la pitié existe. Même le bon Dieu a pitié de ses créatures. Mais pas avec nos cadres qui sont en train de bazarder nos ressources, don de la nature, à longueur de journée.

Un gouvernement si incompétent de sauver son peuple, mais qui n’a besoin de lui qu’à des fins politiques.  Je sais bien, si c’était le président qui empruntait la route pour aller à Kindia pour une festivité de soutien des actes posés par le gouvernement, là, tous les fonds de la République allaient être débloqués à la minute. Est-il possible que le chef de l’Etat fasse un tour à l’intérieur du pays en voiture ?  C’est en ce moment que nous aurions la bonne nouvelle venant du Palais Sékoutouréyah : je veux dire que les têtes allaient tomber. Je sais que les têtes ne tomberont jamais. La preuve est qu’il y a un ministre de la République qui a eu le courage de nous dire que les sorciers refusent qu’il ait de l’électricité dans une localité de Kindia. Je veux bien parler du ministre de l’Energie. Toujours aux affaires, il continue à faire croire au Président qu’il y a de l’électricité à Conakry 24 heures /24.  Mais, il n’est pas parti et il se fait passer pour l’homme du Président.

L’année dernière c’était à Linsan, dans la préfecture de Kindia, où il y a eu le nid d’abeilles. Aujourd’hui c’est le tour de Coyah. En ce même moment, les Guinéens sont en train de souffrir entre Badala, Gueckédou et Kondébadou et comme toujours. Quelques 53 kilomètres de calvaire intenable ! Ça vous dit ? Tellement qu’il y a la souffrance de ce côté, ils se font appeler « le pays des oubliés ».

En tous cas, là où nous n’avons pas eu la compétence de faire une bonne route, ce n’est pas les solutions que nous aurons pour dégager la boue sur une petite portion de route. Pendant cette saison des pluies, toutes nos routes sont impraticables.  Dans ce pays, il y a trop de mensonge.  Mais nous voyons tout.

Ayez le courage de nous dire où vont, par exemple, les revenus de nos ressources minières et tout ce que vous avez obtenu depuis votre arrivée à la commande ? Encore et encore la même cadence.

Sidick Mara

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*