Préparatifs des élections législatives en Guinée : Le CIP tient sa 4eme réunion

Traduire la page - Translate this page

Préparatifs des élections législatives en Guinée : Le CIP tient sa 4eme réunion

La quatrième réunion du Comité Inter-Parties (CIP) pour l’organisation des élections législatives en Guinée en 2020, a eu lieu le mercredi 13 novembre 2019, à Conakry, en présence des partenaires de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).
L’objectif de cette rencontre était axé sur l’état de mise en place et de la formation des CAERLE, l’identification des électeurs sur le terrain, l’avancement des préparatifs et le calendrier des opérations de révision des listes électorales.
A cette occasion, le directeur résident de l’Institut National Démocratique (NDI) en Guinée, Paul Amegakpo, a fait comprendre, << après la fixation de la date d’organisation des élections législatives en Guinée, le 16 février 2020, les  opérations deviennent beaucoup intenses. Cela mérite d’être porté à la connaissance des citoyens. Le CIP permet d’apporter la bonne information et d’échanger avec les parties prenantes sur les points de préoccupation, afin de lever les équivoques >>.
Le Directeur adjoint du département démembrement, commissaire à la CENI, Boubacar Biro Barry, a fait savoir :
<< On a installé trois milles sept cent soixante sept (3.767) Commissions Administratives d’Etablissement et de Révision des Listes Électorales (CAERLE) sur l’étendue du territoire national. Tous les démembrements de la CENI sont formés et installés, sauf à Dixinn et à Ratoma dans la ville de Conakry où les deux représentants de la société civile ne sont pas formés et installés, par faute de concensus.
A la fin de la semaine, des missions de la CENI iront former et installer 150 membres des démembrements de la CENI dans 25 pays de l’extérieur, aussi installer 131 CAERLE. Ça sera fait avant le lancement des opérations de recensement des électeurs par les commissaires de la CENI dans les pays de l’extérieur >>.
Jacob Kpézé Guilavogui

cette occasion, le directeur résident de l’Institut National Démocratique (NDI) en Guinée, Paul Amegakpo, a fait comprendre, << après la fixation de la date d’organisation des élections législatives en Guinée, le 16 février 2020, les  opérations deviennent beaucoup intenses. Cela mérite d’être porté à la connaissance des citoyens. Le CIP permet d’apporter la bonne information et d’échanger avec les parties prenantes sur les points de préoccupation, afin de lever les équivoques >>.

 Le Directeur adjoint du département démembrement, commissaire à la CENI, Boubacar Biro Barry, a fait savoir :
<< On a installé trois milles sept cent soixante sept (3.767) Commissions Administratives d’Etablissement et de Révision des Listes Électorales (CAERLE) sur l’étendue du territoire national. Tous les démembrements de la CENI sont formés et installés, sauf à Dixinn et à Ratoma dans la ville de Conakry où les deux représentants de la société civile ne sont pas formés et installés, par faute de concensus.
A la fin de la semaine, des missions de la CENI iront former et installer 150 membres des démembrements de la CENI dans 25 pays de l’extérieur, aussi installer 131 CAERLE. Ça sera fait avant le lancement des opérations de recensement des électeurs par les commissaires de la CENI dans les pays de l’extérieur >>.
Jacob Kpézé Guilavogui

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*