Sommet Afrique-Royaume Uni: ce que le Brexit pourrait signifier pour le continent

Traduire la page - Translate this page

Sommet Afrique-Royaume Uni: ce que le Brexit pourrait signifier pour le continent

Après le Brexit, le Royaume-Uni veut stimuler les échanges commerciaux avec l’Afrique, mais alors qu’un important sommet d’affaires Royaume-Uni-Afrique débute à Londres, Matthew Davies de la BBC se demande s’il y aura vraiment de nouvelles opportunités pour le continent avec le Brexit.

Les négociations commerciales pour obtenir ces accords sont très compliquées.

Une fois que le Royaume-Uni aura quitté l’Union européenne à la fin du mois de janvier, il aura 11 mois pour conclure un accord commercial avec l’UE afin d’éviter de revenir aux règles de l’OMC.

Le Premier ministre Boris Johnson et ses partisans ont toujours défendu les bienfaits d’une sortie de l’UE, notamment la capacité de négocier ses propres accords commerciaux à ses propres conditions pour le bénéfice de ses propres citoyens.

Faire partie d’une grande union a ses avantages et ses inconvénients.

Il faut faire des compromis et adapter ses objectifs pour qu’ils correspondent aux politiques convenues d’un commun accord.

Mais vous avez aussi le soutien de l’Union dans les négociations commerciales.

British Foreign Secretary Boris Johnson (L) meets with Ghanian businessmen at British Embassy in Accra,En tant que ministre des Affaires étrangères, Boris Johnson s’est rendu au Ghana en 2017

Qu’en est-il de l’Afrique?

Le ministre britannique du Développement international, Alok Sharma, est, comme on pouvait s’y attendre, très optimiste et affirme que les relations de la Grande-Bretagne avec l’Afrique seront en mode “turbo”, avec des accords commerciaux, d’affaires et d’investissement conclus à travers tout le continent.

Le gouvernement britannique semble prendre cela au sérieux.

Le Sommet de l’investissement Royaume-Uni-Afrique peut être considéré comme une preuve de cela, mais tout changement potentiel des conditions commerciales réelles est loin d’être acquis.

Il faudra peut-être des années.

Qu’est-ce qui changera lorsque la Grande-Bretagne sortira de l’UE?

En principe, rien ne change à la fin du mois de janvier.

Il y aura beaucoup de prises de position et de discours politiques, mais le Royaume-Uni sera toujours membre de l’Union douanière et du marché unique de l’UE jusqu’à la fin de l’année.

Il existe une disposition permettant de prolonger le délai de deux années supplémentaires, mais cela semble être exclu par le Premier ministre Johnson.

Cela signifie que les relations commerciales entre le Royaume-Uni et l’Afrique restent les mêmes pour 2020, dans le cadre des divers accords existants entre l’UE et le continent.

Alexander Seale : ‘’les députés de l’opposition ont deux semaines pour essayer de stopper un Brexit sans accord’’

Et après 2020 ?

Au-delà de l’horizon 2020, les accords commerciaux entre de nombreux pays africains et le Royaume-Uni devraient également rester les mêmes dans le cadre d’un certain nombre “d’accords de continuité”.

Ceux-ci stipulent essentiellement que les conditions commerciales (tarifs, quotas, normes, etc.) devraient rester inchangées entre un certain nombre de pays et de blocs commerciaux africains et l’UE.

Par exemple, en septembre dernier, le Royaume-Uni a lancé un accord de partenariat économique avec l’Union douanière d’Afrique australe (Sacu) – qui est composée de l’Afrique du Sud, du Botswana, de la Namibie, du Lesotho et d’eSwatini – et le Mozambique.

bbc

A propos de guineeline

Guineeline.com, site d'informations sur l'actualité politique, économique, sportive, sociétale, culturelle et de faits divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*