Tirs à Westminster: une femme décédée

Traduire la page - Translate this page

Tirs à Westminster: une femme décédée

Une femme est morte sur le pont de Westminster dans le centre de Londres suite aux coups de feu entendus en début d’après-midi près du parlement de Westminster. La police considère l’incident comme une attaque terroriste.

Selon les témoins, il y a eu au moins quatre coups de feu. La police déployée sur les lieux de l’incident a signalé qu’un homme a été visé.

Un bilan provisoire fait état de plusieurs personnes blessées. L’incident s’est déroulé à l’extérieur du Parlement, près du pont de la localité où un bus a également blessé des piétons.

Des hommes blessés soutenus par la police
Des hommes blessés soutenus par la police

“Je suis assez ébranlé. J’ai manqué l’incident de quelques instants. Et je suis coincé dans un passage par la police. Nous sommes maintenant embastillés a l’intérieur du parlement en attendant de nouveaux développements”, a réagi un député de Eastbourne.

Le parlementaire dit avoir reçu une vague d’appels et de messages de gens qui voulaient s’assurer qu’ils se portaient tous bien. “J’ai entendu les coups de feu”, a-t-il témoigné.

Les forces de police britanniques sécurisent les abords du Palais de Westminster abritant le parlement
Les forces de police britanniques sécurisent les abords du Palais de Westminster abritant le parlement

Selon un porte-parole, la Première ministre britannique Theresa May “va bien”.

Mme May s’est exprimée devant les députés en début d’après-midi mais le porte-parole a refusé de confirmer si elle se trouvait encore dans le palais de Westminster ou à proximité quand l’attaque s’est produite.

Un certain nombre de mesures sécuritaires ont été prises par les autorités qui ont fait suspendre les balades et les croisières touristiques.

avec bbc

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*