Venezuela: Juan Guaido espère rentrer ce lundi dans son pays

Traduire la page - Translate this page

Venezuela: Juan Guaido espère rentrer ce lundi dans son pays

Juan Guaido doit rentrer ce lundi 4 mars 2019 au Venezuela, malgré les menaces d’arrestation qui pèsent sur lui. Le 22 février, il avait bravé son interdiction de sortie de territoire dans le cadre d’une enquête préliminaire pour « usurpation du pouvoir » et s’était rendu en Colombie pour tenter de faire entrer l’aide humanitaire qui y est stockée, sans succès. Il appelle désormais à une nouvelle manifestation. Qu’en pensent ses compatriotes rencontrés à Caracas ?

Play
Current Time0:00
/
Duration Time0:00
Loaded: 0%
Progress: 0%
0:00
Fullscreen
00:00
Mute

Avec notre correspondant à Caracas,  Benjamin Delille

En plus de l’annonce de son retour, Juan Guaido a convoqué une manifestation, partout dans le pays, à partir de 11h heure locale ce lundi. Un nouveau défi lancé à Nicolas Maduro, pour qui son rival devra « rendre des comptes » à la justice.

Ce bras de fer inquiète la communauté internationale, qui appelle à la désescalade, et inquiète aussi les Vénézuéliens eux-même. D’ailleurs, nous sommes en plein carnaval, et les rues sont bien vides à Caracas.

Après plusieurs semaines mouvementées, le calme semble être revenu dans la population. Mais les doutes aussi. Elio, un artiste de rue qui se dit neutre, accuse l’opposition d’avoir raté son coup et éloigné l’espoir d’un changement.

« On ne peut pas utiliser l’aide humanitaire à des fins politiques, regrette-t-il. Quand ni la Croix-Rouge, ni l’Unicef, ni aucune organisation internationale sérieuse ne soutient l’initiative, on voit ce que ça donne : ça ne marche pas. »

Benjamin Delille@BenjiDelylo

Juan Guaidó annonce à nouveau son retour et convoque une manifestation partout dans le pays à 11h. Un peu risqué car nous sommes en plein carnaval, beaucoup de gens sont en vacances.

Juan Guaidó

@jguaido

#Venezuela

Tal y como dije ayer, anuncio mi regreso al país.

Convoco al pueblo venezolano a concentrarse, en todo el país, mañana a las 11:00 am.

Atentos a las redes oficiales, estaremos informando puntos de concentración #VamosBien porque vamos todos. ¡Vamos Venezuela!

La goutte d’eau ?

Pour lui, il ne fait aucun doute que Guaidó va être arrêté. Francky, un opposant convaincu, est moins affirmatif. « Je crois que s’ils l’arrêtent, les gens vont s’enflammer, sortir dans la rue violemment, ce serait la goutte d’eau » selon lui.

Quoi que fasse le gouvernement, Francky est désormais persuadé que la seule manière de sortir de cette crise, c’est l’intervention militaire. Et beaucoup partagent son avis, comme Felix, lui aussi très opposé au président Nicolas Maduro.

« Les manifestations ne marchent pas. Rien ne marche ici, rien de ce qu’on fait n’a d’effet sur lui. La seule solution, c’est l’intervention, et on le regrette beaucoup », explique-t-il à RFI.

Sauf que cette intervention semble compromise, puisque la majorité des alliés internationaux de Juan Guaido la rejettent. La tâche de l’opposant s’annonce donc compliquée, surtout s’il se retrouve derrière les barreaux.

rfi

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*